Départ pour douleur thoracique au domicile d’un homme d’une soixantaine d’années. Une fois aux urgences on se rend compte que le DSA était resté au domicile du monsieur… Obligé de lui demander de nous prêter ses clefs pour récupérer notre petit défibrillateur laissé sur la table du salon, puis de les remettre au bar du coin pour qu’il les récupère à son retour. ‪#‎HDP‬

Commentaires(s)

comments