Les différents types d’ascenseurs

Il arrive que les sapeurs-pompiers soient amenés à intervenir pour débloquer des personnes (asthmatiques, personnes âgées lors de grandes chaleurs, etc.) se trouvant dans des cabines d’ascenseur, voir décoincer des personnes prise dans une des partie de l’appareil. A ce titre ils doivent apprendre les rudiments et les techniques leur permettant de réaliser ces missions.

Définitions :

Un ascenseur est un appareil élévateur destiné à transporter verticalement des personnes d’un niveau à un autre.

Un monte-charge a la même fonction que l’ascenseur mais il est réservé exclusivement au transport de tout type de charge d’un niveau à un autre ; cela exclut le transport de personnes.

Une nacelle est une plate-forme élévatrice destinée à effectuer des travaux en hauteur ; elle n’est pas utilisable par le public.

On distingue deux grands types d’appareil :

– Les ascenseurs à traction électriques (dit à traction à câbles ou déplacement par treuil)

– Les ascenseurs hydrauliques ; Ces deux types d’ascenseur se distinguent par leur mode de mise en mouvement. Dans le premier cas, un moteur électrique entraine une poulie qui actionne à son tour un ou plusieurs câbles qui soutiennent la cabine. Dans le deuxième cas, c’est un piston qui permet le mouvement de la cabine. Ce piston est actionné par une pompe hydraulique, qui est elle même actionnée par un moteur électrique.

Fonctionnement d’un ascenseur

L’ascenseur est en premier lieu composé d’une cabine, qui est l’organe destiné au transport des passagers. Cette cabine est fixée dans l’étrier qui est un cadre métallique attelé aux organes de suspensions. L’étrier est guidé par des guides au moyen de coulisseaux. Les guides permettent de maintenir la cabine dans une position rigoureusement verticale pendant son déplacement dans la gaine. Les guides se présentent sous l’aspect de profils en acier à haute résistance, dont la section est en général en forme de T. Leur dimension est fonction de la charge de l’appareil.

Dans le cas des ascenseurs à traction par câbles, l’étrier est suspendu à un ou plusieurs câbles reliés à un contrepoids. Les câbles passent dans une poulie actionnée par un moteur. La gaine est un espace clos dans lequel se déplacent la cabine et son contrepoids lorsqu’il existe. Elle comporte des portes palières correspondant aux différents niveaux desservis.

Une cuvette est placée dans la partie inférieure de la gaine et une réserve dans sa partie supérieure. Ces parties comportent les amortisseurs ou les butées.

Commentaires(s)

comments