test

Sapeurs_Pompiers_Photographies, mais qui se cache sous cette page ? 

Allez je me dévoile, mais uniquement pour vous, 

Je m’appel Eliott, 

« Si on devient Sapeurs-Pompiers ce n’est pas par obligation mais par vocation », en effet je suis passionné depuis tout petit.

 

J’ai alors décidé de commencer par les Jeunes Sapeurs Pompiers, ou j’ai appris la base du métiers de Sapeurs-Pompiers. Quatre ans plus tard mon  premier rêve fut enfin réalisé, en effet j’avais été reçu au Brevet des Jeunes-Sapeurs-Pompiers.

 

J’ai alors incorporé depuis le 1 Juin 2012 un centre de secours volontaire ou j’exerce ma passion avec joie et envie et sans faille,

 

Depuis j’ai bien grandit, et j’ai voulu transmettre ce que l’on m’avait transmit, et transmettre à mon tour on savoir, ma passion pour lequel j’ai toujours au tant de flammes, je suis donc devenue formateur Jeunes Sapeurs Pompiers, être avec ces jeunes les samedis est vraiment une chance et tellement agréable, 

Voulant immortaliser ce magnifique métier de Sapeurs-Pompier, je me suis mit a faire deux-trois photos, puis cinq-six et ainsi de suite jusqu’à prendre plaisir a photographier ce métier de l’urgence, ou seule les photos et les témoignages permettent d’illustrer nos rêves et ce que nous vivons fréquemment, Arrivant à un niveau convenable en photographie et voulant mêler mes deux passions, celle des sapeurs-pompiers et celle de la photo, j’ai donc ouvert une page sur un réseau social (Facebook) pour faire partager mes deux passions à ce public si admiratif du métier de pompier. En ayant eu l’opportunité, j’ai intégré le groupe de communication de mon service départemental d’incendie et de secours, en tant que photographe. J’ai pu allez sur les interventions à caractères spécifiques pour en immortaliser les moments, tenir informé la population et pouvoir faire des retours opérationnels par la suite. 

La photographie Sapeurs-Pompiers  n’est pas juste un loisir, c’est également quelque chose utile professionnellement.

Pour me suivre : Sapeurs_Pompiers_Photographies

Commentaires(s)

comments