Un feu de forêt virulent s’est déclaré samedi soir entre Hyères et La Londe-les-Maures (Var), parcourant quelque 330 hectares à proximité de zones urbaines et détruisant une habitation, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Le feu, décrit comme « très virulent » et « très violent » par le directeur de cabinet de la préfecture du Var, Emmanuel Cayron, s’est déclaré vers 22h à Hyères et s’est propagé jusqu’à la ville voisine de La Londe-les-Maures.

L’incendie a été violent toute la nuit.

La quartier de La Couture à Hyères a été évacué pendant la nuit. Le maire de Hyères a ouvert la salle du Forum du Casino afin d’accueillir les habitants. Plusieurs routes, ainsi qu’une ligne à haute tension ont été coupées.

Un pompier blessé à une cheville

Selon les dernières informations, le feu serait en passe d’être maîtrisé même si le vent qui est annoncé fait craindre des reprises. “Malgré les conditions, on arrive à contenir le feu et on est dans les conditions favorables pour fixer le feu dans la journée, explique Serge La Vialle, le commandant des pompiers. Il a quelques reprises et avec les moyens au sol nous arrivons à les contenir. Un sapeur-pompier a effectué une chute et souffre d’une frature de la cheville.”

“Les évacuations se sont très bien passées. 150 personnes ont été évacuées et je félicite les secours. Deux maisons ont été bien touchées et des voitures endommagées. Tout le monde est rentré dans les campings évacués, précise, de son côté, le maire François De Canson, maire de Lalonde Les Maures. Le paysage est dramatique. C’est notre patrimoine qui a été détruit.”

En milieu de nuit, quelque 330 hectares avaient brûlé, a précisé la préfecture, et une habitation avait été détruite par le feu. Le camping de la Pascalinette à La Londe-les-Maures a été évacué et des salles municipales mises à dispositions des personnes qui cherchent refuge. La protection civile du Var a annoncé dans la soirée porter assistance à 119 personnes « hébergées suite au feu ».

Un centre opérationnel de crise a été mis en place par le préfet pour coordonner les secours. Plusieurs routes, ainsi qu’une ligne à haute tension ont été coupées. Sur le terrain, 150 sapeurs-pompiers varois sont mobilisés, et quelque 300 hommes  sont arrivés en renfort, depuis les départements voisins.

Les Canadairs et autres moyens de lutte aérienne contre le feu ne peuvent pas être employés pendant la nuit. « L’incendie est très très gros, c’est impressionnant. On voit les flammes sur la ligne de crête des collines, et les lumières bleues des pompiers qui scintillent », a décrit Danièle, une habitante de Hyères.

Outre cet incendie dans le Var, plusieurs foyers plus réduits ont été signalés samedi en Corse, brûlant quelques dizaines d’hectares. Dimanche est à nouveau une journée à haut risque dans plusieurs massifs en raison du temps sec et du vent soutenu.

Source de l’article : Ouest-France

Commentaires(s)

comments