Il était 19 h 20, vendredi 20 octobre, quand un incendie s’est déclaré dans l’usine de tri de sacs-poubelles de Couëron, près de Nantes. Ce samedi matin, quarante SP se trouvaient encore sur place. L’incendie est désormais terminé. On ignore pour le moment ce qui a déclenché le feu.

Un important incendie s’est déclaré vendredi 20 octobre, à 19 h 20, dans un bâtiment de l’usine de tri sélectif de sacs-poubelles de Couëron, près de Nantes. Ce samedi matin, quarante SP, se trouvaient encore sur place, bien que le feu soit éteint. Désormais, quelques SP sont toujours présents pour surveiller.

Le feu a été détecté par des employés, des trieurs, sur l’un des convoyeurs.

L’incendie n’a fait aucune victime. Les dix-huit salariés travaillant sur la chaîne ont été mis en sécurité avant l’arrivée des secours. Il n’y a aucune victime.

Quatre-vingts SP ont dû intervenir. Le feu a été maîtrisé vers 2 h du matin.

Les dégâts sont importants. La toiture du bâtiment de 2000 m2 a été détruite. Mais pas la partie où se trouve l’incinérateur. Selon Patrice Hennard, le directeur de l’usine, appartenant à Veolia, “l’incinérateur va redémarrer dans la journée avec l’accord de la DREAL (N.D.L.R. : la Direction régionale de l’environnement).”

On ne connaît pas les circonstances de départ de l’incendie. Les gendarmes ont laissé la place à des experts pour déterminer son origine.

Source de l’article : OuestFrance

Commentaires(s)

comments