L’entreprise Gimaex est en difficultés financières faute d’avoir été payée par deux gros clients étrangers. Des mesures de chômage partiel ont été prises jusqu’à la fin de l’année sur le site de Roanne.

La fin de l’année est délicate pour le fabricant de camions de pompiers de Roanne. Faute d’avoir reçu le paiement de deux grosses commandes à l’étranger, le directeur de Gimaex a été obligé d’instaurer des mesures de chômage partiel dans l’usine.

Un jour par semaine chômé

Gimaex réalise deux tiers de son chiffre d’affaire à l’étranger et ce sont justement certains de ces contrats qui posent aujourd’hui problème. Deux clients étrangers n’ont pas payé leurs commandes. Ces commandes concernent «  une cinquantaine de véhicules en Libye […] et à peu près 140 en Irak. Là 60% sont livrés, mais tout n’est pas payé Et en Libye, rien n’est payé, mais tout est livré » selon le directeur de l’usine de Roanne Serge Vadon.

« Pour nous, c’est très difficile, très difficile de faire du commerce dans ces pays-là » — Serge Vadon

Des millions d’euros sont attendus par Gimaex qui, par conséquent, a dû ralentir sa production. Ainsi, et c’est la décision prise par la direction, des mesures de chômage partiel ont été mises en place. Jusqu’à la fin de l’année, tous les salariés restent un jour par semaine à la maison, soit 90 personnes concernées.

Livraison de FPTSR Gimaex pour le SDIS 68

Heureusement, il y a les SDIS

Heureusement les clients français sont là. Gimaex fournit des véhicules à tous les Services Départementaux d’Incendie et de Secours de France. Ainsi, le SDIS de la Loire vient de commander et recevoir neuf nouveaux camions citernes feux de forêts fabriqués à Roanne. Un contrat de plus de deux millions d’euros pour Gimaex « : cette commande nous a vraiment aidé […] on a l’espoir de pouvoir nous en sortir rapidement ».

Les nouveaux camions citernes feux de forêts Gimaex du SDIS de la Loire © Radio France – Jeanne Marie Marco

Source de l’article : FranceBleu.fr

Commentaires(s)

comments