Fiche réflexe : Feu de cage d’éscalier

0
50

Dans les immeubles anciens ou traditionnels, les escaliers sont souvent en bois et les cages d’escalier sont utilisées pour le passage des canalisations (gaz, eau, électricité, etc..). généralement, les appartements ouvrent directement sur la cage d’escalier ou une circulation non protégée, ce qui les rend vulnérables au feu.

Ces feux, qui se propagent très rapidement, sont d’autant plus dangereux que les occupants des locaux menacés, bloqués chez eux, s’affolent et adoptent des comportements imprévisibles. En cas de sinistre important, il y a lieu de demander les moyens nécessaires pour engager des missions d’extinction, de prise en charge de victimes et de reconnaissance.

Risques principaux

  • Victimes potentielles
  • Victimes aux fenêtres : ne pas dire « Ne sautez pas » / dire « Restez chez vous »
  • Propagation verticale et horizontale

Risques secondaires

  • Liés aux fluides (Gaz – Électricité )
  • Panique des occupants de l’immeuble
  • Condamnation des issues de secours par les fumées

Demande de renforts

  • VSAV si victime ou SSO
  • Moyens aériens de sauvetage ou mise en sécurité
  • Éclairage et ventilation

Accès et acheminements

  • Le premier engin pompe doit dépasser l’adresse indiquée
  • Prévoir l’emplacement des moyens aériens
  • Ne pas utiliser les ascenseurs

Alimentation

  • Alimenter son engin
  • Point d’eau incendie: 120 m3/2h
  • Un FPT par moyen aérien
  • Anticiper les besoins en eau

Reconnaissances

  • Prendre en compte et interroger le requérant
  • Faire une reconnaissance cubique
  • Vérifier si le feu ne s’est pas propager horizontalement et/ou verticalement
  • Y a-t-il des victimes
  • Sauvetages ? Mises en sécurité?
  • Regrouper les impliqués au PRV
  • Si ERP : se rendre au SSI (système de sécurité incendie)
  • Les moyens sont-ils suffisants ? (Demande de renforts)

Attaque

  • Attaquer massivement à partir du niveau N-1
  • Si besoin attaquer par différents niveaux
  • Attaque LDV 500L/minutes
  • Création d’exutoires en partie haute et ventiler

Bonus opérationnel

  • Précéder si nécessaire l’attaque d’un jet bref d’une LDV, verticalement dans la cave pour abattre les flammes, refroidir et préparer la progression des portes-lances
  • Ramener dès que possible les cabines d’ ascenseurs au niveau d’accès des secours  et les bloquer en position ouverte (si existant)
  • Reconnaissance méticuleuse de tout les appartements attenants
  • Reconnaissance de toutes les gaines techniques et des vide-ordures
  • Mesure d’explosimétrie
  • Protection des niveaux inférieurs si besoin

Ventilation opérationnelle

Ventiler pour protéger  :

  • Les locaux servant d’itinéraires pour les évacuations
  • Les cheminements d’accès des équipes
  • Les locaux menacé par le feu et les fumées

Ventiler pour désenfumer :

  • Évacuer les gaz combustibles
  • Faciliter le cheminement et l’action des secours
  • Faciliter le cheminement d’évacuation
  • Limiter les dégâts des fumées
  • Faciliter le déblai
  • Assainir l’atmosphère pour la réoccupation des locaux sans protection réspiratoires

Ventiler pour attaquer :

  • Évacuer les gaz combustibles et la chaleur
  • Faciliter et sécuriser le cheminement de l’équipe d’attaque

Pas de ventilation d’attaque en cas de victime à l’intérieur

Déblai

  • Protection des biens des niveaux inférieurs
  • Port de l’ARI obligatoire
  • Utilisation de la caméra thermique (Points chauds)
  • Repos du personnel engagé
  • Ne pas jeter tout les décombres (enquête incendie)
  • Isoler les objets susceptible de reprendre feu.
  • Éclairer la zone
  • Si nouveau départ dire : « feu à la même adresse » et non reprise de feu

Remontée des infos

  • CODIS / CTA
  • Forces de l’ordre
  • Mairie (élus sur place?)
  • Service sociaux si relogement
  • ERDF et GRDF
  • Gestionnaire du bâtiment
  • Service des eaux si forts besoin hydraulique

Commentaires(s)

comments