Fiche réflexe : Feu d’appartement

0
72

Risques principaux

  • Victimes potentielles
  • Victimes aux fenêtres : ne pas dire « ne sautez pas » / dire « Restez chez vous »
  • Propagation verticale et horizontale

Risques secondaires

Demande de renforts

  • VSAV si victime ou SSO
  • Moyens aériens de sauvetage ou mise en sécurité

Quelques éléments non exhaustifs, pour dimensionner :

  • 1 LDV 40 pour deux fenêtres embrasées
  • 1 FPT par étage
  • 1 LDV pour 40m2

Accès et acheminements

  • Le premier engin pompe doit dépassé l’adresse indiquée
  • Prévoir l’emplacement des moyens aériens
  • Ne pas utiliser les ascenseurs

Dénomination des parois et face des bâtiments:

  • Avant = Face A
  • Pignon = Face B
  • Arrière = Face C
  • Pignon Droit = Face D

Alimentation

  • Alimenter son engin
  • Point d’eau incendie: 120 m3/2h
  • Un FPT par moyen aérien
  • Anticiper les besoins en eau

Reconnaissances

  • Identifier la présence de victimes dans l’appartement et/ou voisin
  • Risque de phénomène thermiques (EGE / EF / FGI)
  • Prendre en compte et interroger le ou les témoin(s)
  • Identifier ce qui brûle
  • Évacuation si besoin, si IGH évacuation si menacé par propagation
  • Coupure des fluides (électricité / gaz, eau)
  • Si disponible prendre le plan du bâtiment (utilisation de marqueur velleda)
  • Faire une reconnaissance cubique
  • Si disponible se rendre au SSI (Système de Sécurité Incendie)
  • Mettre en oeuvre les moyens de ventilation et/ou désenfumages existants
  • Reconnaissance de tous les appartements (marquage des portes à la craie)
  • Regrouper les impliqués au PRV
  • Les moyens sont-ils suffisants ? (Demande de renforts)

Attaque

  • Pas d’attaque par l’extérieur sauf si mise en place d’une « attaque de transition » (baisser le pouvoir calorifique avant d’entrer)
  • Attaquer par l’intérieur : LDV 500L/minutes
  • Si possible mise en place d’un binôme de sécurité
  • Enrayer la propagation verticale par l’extérieur
  • Mise en place d’itinéraires de secours pour le(s) binôme(s) engagé(s) via des moyens aériens ou des échelles à coulisses
  • Reconnaissances des étages supérieurs

Ventilation opérationnelle

Ventiler pour protéger  :

  • Les locaux servant d’itinéraires pour les évacuations
  • Les cheminements d’accès des équipes
  • Les locaux menacés par le feu et les fumées

Ventiler pour désenfumer :

  • Évacuer les gaz combustibles
  • Faciliter le cheminement et l’action des secours
  • Faciliter le cheminement d’évacuation
  • Limiter les dégâts des fumées
  • Faciliter le déblai
  • Assainir l’atmosphère pour la réoccupation des locaux sans protection réspiratoires

Ventiler pour attaquer :

  • Évacuer les gaz combustibles et la chaleur
  • Faciliter et sécuriser le cheminement de l’équipe d’attaque

Pas de ventilation d’attaque en cas de victime à l’intérieur

Bonus opérationnel

  • Ramener dès que possible les cabines d’ ascenseurs au niveau d’accès des secours  et les bloquer en position ouverte (si existant)
  • Reconnaissance méticuleuse de tout les appartements attenants
  • Reconnaissance de toutes les gaines techniques et des vide-ordures
  • Mesure d’explosimétrie
  • Protection des niveaux inférieurs si besoin

Déblai

  • Protection des biens des niveaux inférieurs
  • Port de l’ARI obligatoire
  • Utilisation de la caméra thermique (Points chauds)
  • Repos du personnel engagé
  • Ne pas jeter tout les décombres (enquête incendie)
  • Isoler les objets susceptible de reprendre feu.
  • Éclairer la zone
  • Si nouveau départ dire : « feu à la même adresse » et non reprise de feu

Remontée des infos

  • CODIS / CTA
  • Forces de l’ordre
  • Mairie (élus sur place?)
  • Service sociaux si relogement
  • ERDF et GRDF
  • Gestionnaire du bâtiment
  • Service des eaux si forts besoin hydraulique

Commentaires(s)

comments