Un dramatique accident s’est produit ce lundi matin sur la RN 165 qui relie Vannes et Auray. Un bus scolaire qui stationnait sur le bas côté a été percuté par l’arrière par un camion de location. Sous le choc, deux personnes ont été violemment percutées. L’une d’elles est décédée : il s’agit d’une collégienne de 15 ans qui était scolarisée à Vannes. La conductrice du bus et le chauffeur du camion ont eux été blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Vers 7 h 15, un bus scolaire de la société Keolis était stationné, pour une raison encore indéterminée, sur le bas côté de la route à hauteur de la sortie Plougoumelen, sur la RN 165, dans le sens Auray-Vannes. La conductrice du bus se trouvait, semble-t-il, à côté du car en compagnie d’une passagère, une jeune collégienne de 15 ans. Le car, qui ne transportait pas d’autres passagers, aurait peut-être rencontré un problème technique l’obligeant à s’arrêter sur le bord de la route.

La jeune passagère est morte

Lors de l’accident, un camion de location de la société Kiloutou, de type plateau-grue, a violemment percuté l’arrière du bus, qui était alors stationné avant une sortie. D’après nos informations, le bus aurait été propulsé vingt mètres plus loin, soit après la sortie, sous le choc.

La conductrice du bus et la collégienne qui étaient à l’extérieur du bus ont été percutées, sous le choc, la jeune fille de 15 ans est décédée. Originaire d’Auray, la victime était scolarisée au collège Antoine de Saint-Exupéry à Vannes, d’après nos informations. Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place au collège. Le recteur d’académie, Thierry Terret, s’est rendu sur place dans la matinée et a exprimé sa « profonde tristesse ».

Le bus a été percuté par l’arrière par le camion Kiloutou.

Traumatisme facial pour la conductrice

« La conductrice du bus a été victime d’un traumatisme facial. Elle a été conduite à l’hôpital de Vannes. Le chauffeur du camion est blessé, mais ses jours ne sont pas en danger », indique le lieutenant Barbu, chef de groupe.

Un important dispositif de secours a été déployé. Les SP d’Auray et de Vannes étaient sur place ainsi que deux équipes du SAMU 56.

Le commandant des gendarmes du Morbihan, le colonel Massip, s’est aussi rendu sur les lieux de l’accident en compagnie des motards de la brigade motorisée de Vannes et les gendarmes d’Auray.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Un accident s’est produit ce lundi matin sur la RN 165 qui relie Vannes et Auray.

Le trafic automobile n’a pas été interrompu, mais il connaît un fort ralentissement.

Source de l’article : ouest-france

Commentaires(s)

comments