Trois heures durant, les pompiers de Château-Thierry et leurs homologues de Coincy, venus en renfort, ont lutté contre les flammes, en face de l’hôpital de Château-Thierry. Un pavillon situé à Brasles, s’était embrasé, vendredi soir, un peu avant 21 heures.

Une quinzaine de pompiers se sont rendus sur place, avec deux fourgons pompe-tonne ainsi que le chef de groupe. Deux lances ont été utilisées et les dernières opérations se sont terminées vers 1 heure, ce samedi. La route avait été coupée à la circulation et les lieux sécurisés afin d’éviter toute propagation des flammes mais la propriété étant relativement isolée, le danger était limité.

En tout cas, les combles de la construction ont été complètement ravagés et la toiture est désormais éventrée. Au cours de l’intervention, un pompier a été blessé, une flammèche l’a touché au cou. Brûlé, il a été hospitalisé. La maison, inoccupée, était peut-être l’objet d’un squat depuis quelques semaines. Les anciens propriétaires, un couple, sont décédés, en 2014 pour l’épouse, en 2015 pour le mari. Les lieux étaient donc vides, ce qui a pu faire des envieux. Selon les voisins, une odeur de brûlé avait déjà été remarquée au cours des jours précédents. Le feu a-t-il été allumé volontairement sans intention d’incendier les lieux ? Une négligence est-elle à l’origine du sinistre ?

Une enquête a été ouverte par les gendarmes de Château-Thierry, pour savoir dans quelles circonstances l’incendie s’est déclaré, et permettra sans doute de répondre à ces questions. Aucune victime n’est en tout cas à déplorer à l’intérieur des locaux.

www.lunion.fr

Commentaires(s)

comments