Un pompier caennais été aspiré par une buse d’évacuation ce mardi, alors qu’il intervenait dans une maison inondée à Crocy, près de Falaise. Il s’en sort avec une sévère luxation de l’épaule.

« Il n’y a aucune intervention banale », rappelle le DIRECTEUR DÉPARTEMENTAL des pompiers du Calvados, après qu’un de ses hommes a été aspiré par une buse.

Énorme frayeur ce mardi 12 juin 2018 pour un pompier caennais. Alors qu’il intervenait avec ses collègues autour d’une maison inondée à Crocy, près de Falaise (Calvados), il a été aspiré par une buse d’évacuation. Ne pouvant résister à la pression, il a lâché prise mais a réussi à prendre sa respiration avant de disparaître dans le tuyau.

En apnée sur 15 mètres

Le directeur du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Calvados, le colonel Régis Deza, raconte : « Il y avait deux buses à la suite. Il est resté en apnée sur une distance de 15 mètres. Fort heureusement, il n’y avait aucun obstacle à l’intérieur, sinon c’était la noyade assurée. Il s’est retrouvé de l’autre côté et s’est agrippé à un arbre malgré une blessure à l’épaule. »

Épaule sévèrement luxée au sortir de ce passage « dans une machine à laver« . L’homme de 38 ans souffre également de multiples contusions au visage. Il est sorti de l’hôpital en début de soirée, son épaule remise en place par les médecins. « On va le suivre psychologiquement,ajoute Régis Deza, afin qu’il puisse repartir en intervention sans appréhension. »

Formé au sauvetage aquatique

Ce sapeur-pompier professionnel était formé au sauvetage aquatique. Sa spécialisation lui a probablement sauvé la vie selon le directeur du SDIS. Ce dernier appelle d’ailleurs à la plus grande des vigilances. Les inondations recèlent de nombreux pièges de ce genre, auxquels secours et civils sont confrontés.

Source de l’article : France Bleu

Commentaires(s)

comments