Le dessinateur opérationnel est un sapeur-pompier à part entière. Sa mission est de réaliser des croquis représentant le sinistre dans son volume et de le mettre en trois dimensions avec une transparence pour montrer la problématique de l’intervention.

Lorsque le dessinateur arrive sur le site, il doit être capable de comprendre et retranscrire la configuration des lieux, et d’anticiper les axes de propagation du feu pour donner aux sapeurs-pompiers sur le terrain, ainsi qu’au Codis, des informations précises sur l’agencement des lieux. à la BSPP, le dessin opérationnel a été officialisé en 2010. à l’origine, un homme, l’illustrateur indépendant René Dosne.

« La synthèse que j’établis entre ce que je vois devant moi et l’image aérienne m’évite bien des cavalcades et me fait gagner beaucoup de temps. Je l’ai encore expérimenté dernièrement sur une fuite de méthane dans une usine de traitement des eaux. Il s’agissait d’un silo cylindrique enterré à 25 m sous terre avec 4 000 m2 de méthane emprisonné dans le haut du bâtiment. Grâce à mon téléphone, j’ai visualisé les dimensions des bâtiments, les voies autour… ».

Le lieutenant-colonel des pompiers de Paris y a développé dès les années 60, encouragé par le commandement, une technique de croquis opérationnel unique. Nul autre que lui n’a cette déconcertante facilité à rendre les perspectives en 3D des sinistres les plus dramatiques de ces cinquante dernières années.

Quelle est la valeur ajoutée du dessin opérationnel ?

Aujourd’hui, dans un monde ultra-informatisé avec tablettes, drones, vues aériennes, la plus-value opérationnelle du dessin est très clairement dans le fait de pouvoir traverser les murs ou mettre en exergue un point particulier, alors que la photo, la vidéo ne permet pas de traverser les murs. Le dessinateur peut apporter un éclairage particulier sur des axes de propagation comme des gaines techniques. Il s’agit de bien faire comprendre la volumétrie des bâtiments. Lors de l’intervention en cours, il permet de faire des points de situation et de suivre l’évolution du sinistre.

Retrouvez l’article complet de SPF – le Mag ici : DESSINATEUR OPÉRATIONNEL, LA PERSPECTIVE FAIT ÉCOLE

Reportage TF1 JT 20h du 29 juin 2018 :

Source : https://www.pompiers.fr/

A lire : allo dix-huit n° 693 : dessin oérationel les « croqueurs de feu »

Pour aller plus loin : Croqueurs de feu : le croquis opérationnel ; pourquoi ? comment ?

Commentaires(s)

comments