Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé lundi qu’il se rendrait « dans l’après-midi » dans l’Aude où des inondations sans précédent ont fait au moins dix morts, précisant que 700 pompiers étaient mobilisés.

« Je me rendrai sur place dès que les conditions opérationnelles le permettront – je ne veux pas gêner l’organisation des secours – mais je me rendrai sur place cet après-midi pour apporter tout le soutien du gouvernement et de l’Etat à ceux qui sont victimes de ces inondations (…), à ceux aussi qui apportent leur secours avec un professionnalisme et une compétence qui leur fait honneur », a déclaré le chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur par intérim lors d’un déplacement à Nantes.

« Le bilan provisoire à l’heure où je vous parle fait état de 10 victimes mais il est provisoire, et au fur et à mesure des reconnaissances qui interviendront dans l’intervention des secours, il est possible qu’il s’avère plus grave », a précisé le Premier ministre.

Les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche à lundi ont fait au moins dix morts dans le nord du département, placé en vigilance rouge depuis 06H00 et où la crue a atteint un niveau sans précédent depuis 1891.

Interrogé sur le remaniement ministériel, attendu depuis près de deux semaines, Edouard Philippe a répondu : « Je m’exprime en ce moment sur une situation grave, avec dix morts, alors la question que vous posez est une question importante, elle sera évoquée le moment venu ».

« La priorité est évidemment à l’efficacité opérationnelle des secours », a souligné le Premier ministre, qui a précisé que « 350 sapeurs-pompiers sont sur place » et que « 350 autres sapeurs-pompiers* sont en voie d’acheminement sur le terrain ». « 4 hélicoptères de la sécurité civile, 2 hélicoptères de la gendarmerie, un hélicoptère de l’armée sont mobilisés », a-t-il ajouté.

Source de l’article : laprovence

*Provenance des renforts : SDIS 07,09,13,30,31,32,46,64,65,66,82,83,19,26,48, 84, SDMIS 69, UIISC 7 et BMPM

Commentaires(s)

comments