Ce samedi, une maison a partiellement explosé à 8 h 20 du matin à cause d’une fuite de gaz. La propriétaire et seule habitante du logement a été transportée à l’aide du SMUR au CHU de la Cavale Blanche à Brest. Elle a été sortie des décombres par ses voisins.

Une maison a été soufflée par une explosion de gaz ce samedi matin, à 8 h 20, rue des Bruyères à Carhaix (Finistère), située face à l’ancienne usine Entremont. Elle s’est partiellement effondrée.

La propriétaire et seule habitante du logement, âgée d’une soixantaine d’années, aurait voulu allumer sa cheminée alors qu’une bouteille de gaz située dans la maison avait une fuite.

Les voisins sont intervenus

Bruno Derrien, habitant de la rue Louise-Michel et voisin, a « senti de fortes vibrations » alors qu’il était dans son salon : « Je suis sorti tout de suite et il y avait déjà plusieurs personnes autour de la maison. Avec Bruno Quéméner, un autre voisin, nous nous sommes approchés sans prendre de risques. La personne appelait au secours. Nous lui avons demandé si elle était seule. »

Le fils de Bruno Derrien part chercher un extincteur à poudre : « Il y avait de la fumée noire et des flammes. La personne était au milieu des décombres. Bruno Quéméner a éteint le feu avec l’exctinteur puis nous avons extrait la personne de la maison. Les pompiers sont arrivés très rapidement et l’on prise en charge ».

Formé aux premiers secours, Bruno Derrien, salarié à la cartonnerie Ds Smith de Carhaix, insiste sur « l’importance de connaître les gestes qui sauvent ».

Une équipe SD est intervenue pour sécuriser les lieux. | Ouest-France

Des moyens importants

La personne a été transportée dans un état grave au CHU de la Cavale Blanche à Brest.

Ce sont au total 26 pompiers qui ont été dépêchés sur place, venant de Carhaix, Rostrenen, Coray, Spézet, Châteaulin, Brest et Bannalec. La gendarmerie de Carhaix et un technicien d’ENEDIS et de GRDF sont également intervenus.

Une équipe SD de Brest est arrivée sur place aux alentours de 10 h.

« L’objectif est d’éviter que ça s’aggrave et que la maison s’effondre sur un logement situé directement derrière« , explique le capitaine Lavanant, COS de cette intervention.

Source de l’article : ouest-france

Commentaires(s)

comments