16 ème anniversaire du dramatique accident de Loriol, où cinq pompiers avaient trouvé la mort après avoir été percutés sur l’autoroute A7 par un chauffard. « Rescapé »:  Salvatore Scifo, le seul pompier survivant de l’équipe d’intervention, raconte la tragédie et sa propre reconstruction.

C’était le 29 novembre 2002. Cette nuit là, les pompiers de Loriol sont appelés pour un accident sans gravité sur l’A7. Au moment de se replier, c’est le drame. Un chauffard, qui arrive à toute vitesse, fauche l’équipe d’intervention. Vitesse d’impact : 158 km/h. Cinq pompiers sont tués, dont un sera projeté, sous la violence du choc, dans les eaux tumultueuses de la rivière en contrebas. Il faudra attendre 2013, 11 ans plus tard,  pour retrouver son corps et lui offrir une sépulture.

Salvatore Scifo est le chef de corps, le seul rescapé de l’accident. Lui-même grièvement blessé, il va entamer une lente et difficile reconstruction psychique.  C’est la rédaction d’un livre qui va lui permettre de reprendre pied : « Rescapé » raconte l’accident, la souffrance, le deuil et l’incompréhension devant la perte de ses camarades. Pourquoi les autres et pas lui ? Il faudra la condamnation du chauffard pour dissiper le sentiment de culpabilité qui l’habitait depuis.

Quand la présentatrice de France3 lui demande si l’on parvient à surmonter une telle épreuve, Salvatore Scifo répond simplement : « Je suis soigné, mais pas guéri ». Admettant que l’achèvement de ce livre a signé quelque part la fin de sa thérapie.

Depuis l’accident, les protocoles d’intervention ont été renforcés. Les accidents sont mieux signalés en amont pour sécuriser le travail des secours. La tenue des sapeurs-pompiers est aussi devenue plus visible au loin avec des bandes fluorescentes. Les autorités ont tiré les enseignements de cette terrible tragédie.

france3-regions.francetvinfo.fr

Commentaires(s)

comments