L’incendie qui a touché la cathédrale Notre Dame de Paris est désormais maitrisé par la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. 

Le lieutenant-colonel Gabriel Plus indique que le feu était “maîtrisé”mais pas encore entièrement éteint, mardi matin. “L’ensemble de la toiture est sinistrée, l’ensemble de la charpente est détruite, une partie de la voûte s’est effondrée, la flèche n’existe plus”. Il a ajouté que “Les deux beffrois ont été sauvés. Imaginez : la charpente des beffrois fragilisée, les cloches qui s’effondrent, c’était vraiment notre crainte !”.

Il reste une inquiétude quant à la structure du bâtiment. Laurent Nunez s’est exprimé sur la question et a fait la déclaration suivante : “le péril feu est écarté, il reste encore quelques questions sur la sûreté de la structure du bâtiment

Enfin, le président a annoncé que la cathédrale sera reconstruite et il s’y engage. La réhabilitation pourrait prendre plusieurs décennies.

La voûte s’est en partie effondrée, laissant apparaître le brasier qui consumait la charpente. Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Le point sur une enquête qui s’annonce “longue, complexe et technique”.

C’est la brigade criminelle de la direction régionale de la police judiciaire qui a été chargée des investigations. Le travail s’annonce “long, complexe et technique”.

Les enquêteurs n’ont pas encore pu procéder à ce stade aux premières constatations sur place, la structure du bâtiment étant trop instable. Les policiers ont passé une partie de la nuit à identifier toutes les personnes qui travaillaient sur le chantier de la cathédrale et ont commencé à en auditionner certains.

Jamais un édifice aussi symbolique n’avait été ravagé par les flammes de la sorte ces dernières années, mais, paradoxalement, il est rare qu’un incendie de cette ampleur ne fasse aucune victime.

Intérieur de la Cathédrale. Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Sources : francetvinfo/ LeMonde

Commentaires(s)

comments