Dans la fin d’après-midi du mercredi 17 avril, un bus d’une cinquantaine de touristes allemands roulait sur les routes de Santa Cruz sur l’île de Madère (Portugal). Le bus quittait l’hôtel pour se rendre au dîner lorsque le chauffeur a perdu le contrôle dans un virage pour une raison inexpliquée. Par conséquent, l’autocar s’est renversé quelques mètres en contrebas en plein virage avant de percuter un mur.

Photo: Rui Silva, AP
Photo: Rui Silva, AP

L’accident a coûte la vie à 29 touristes  parmi la cinquantaine de personnes qui occupait le bus. Les victimes sont âgées de 40 à 60 ans.

Couché et les fenêtres brisées, les images témoignent de la violence du choc.

Ce jeudi, l’état portugais a décrété trois jours de deuil national.

Photo: Rui Silva, AP

Rappelons que cet état de deuil chez nous est un évènement rare et souligne le caractère marquant d’un événement. Il est décrété par le président de la République et consiste à marquer l’hommage de la Nation aux victimes. Cet hommage se traduit par la mise en berne des drapeaux sur les édifices publics. Depuis le début des années 1900, le deuil national a été décrété 8 fois et plus récemment suite aux attentats du 11 septembre 2001, de l’attentat contre Charlie Hebdo, du 13 novembre 2015 et du dernier en date lors de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice.

Sources : AFP ; sfgate

Commentaires(s)

comments