Les mnémotechniques constituent une aide-mémoire qui peut s’avérer très utile dans l’apprentissage de certaines procédures.

En voici quelques-uns qui pourront peut-être vous aider dans votre activité…

Les mnémotechniques relatifs à l’incendie

  • Le contrôle croisé ⇒ RAPACE 

Avant l’engagement, le binôme réalise un contrôle croisé. Il s’agit de vérifier mutuellement les EPI.


  • Avant pénétration dans un volume ⇒ TOOTEM 

 

Après réalisation du contrôle croisé, il s’agira d’évaluer la situation avant de pénétrer dans le volume.

* Auparavant il s’agissait de toucher la porte pour vérifier la chaleur qui s’en dégageait. Actuellement, la phase “toucher” a été remplacée par un test de porte : une impulsion courte (débit minimum en jet diffusé d’attaque) est administrée en hauteur de la porte fermée pour observer ce qui se produit (écoulement de l’eau ou évaporation).


  • Lecture du feu ⇒ FFCOS 

Une attention particulière sera portée sur ces différents points lors de la progression, permettant, notamment d’anticiper un éventuel phénomène thermique.


  • Caractéristiques des fumées ⇒ COMIT

 

Votre intervention dépendra de ces caractéristiques.


  • Paramètres d’utilisation de la lance ⇒ Les 5D 

Lors de la phase d’attaque, il s’agira d’adapter ces différents paramètres afin de viser une extinction efficace, tout en limitant les dommages relatifs aux eaux d’extinctions…


  • Les procédures d’extinction ⇒ PROCEDIS 

 

Pour plus d’explications : les méthodes d’extinction


  • Crayonnage ⇒ TZO(I)


  • Les différentes pièces de jonction ⇒ RDVRCC

 

Pour plus d’informations, consultez cette page


  • Le mode “survie” ⇒ AAALERTER

 

Mis en application lorsque l’on est piégé ou perdu dans un bâtiment, le mode survie permet une attente d’un binôme de sécurité, tout en se protégeant du sinistre. Il s’agira de passer un message d’alerte ou NELAR (voir ci-après) et de se signaler à l’aide d’émetteurs sonores comme la BSL ou l’action de taper quelque chose et lumineux (projecteur). Par la suite, on emploiera des mesures conservatoires comme des techniques de respiration pour économiser son air ou le fait de rester près du sol pour conserver une certaine visibilité et se protéger de la chaleur des fumées. 


  • Le message de détresse ⇒ NELAR

URGENT, URGENT, URGENT ! 

 

Constitue les éléments à communiqués lors d’un message de détresse.


  • Vérification des hydrants ⇒ LASE

 


                                                                                                                                  

Autres mnémotechniques

  • Rangement du sac LSPCC ⇒ CDPTH

Le rangement du sac doit permettre une utilisation rapide du matériel. C’est notamment lors du reconditionnement que le matériel sera contrôlé (contrôle visuel et tactile de la corde, contrôle des pièces métalliques, etc.).


  • *Rangement de la dragonne (sac LSPCC) ⇒ RBPDM


  • Procédure ascenseur ⇒ SECURITE 

 

Notez que les procédures varient selon le type d’ascenseur dont il s’agit : hydraulique, mécanique ou électrique


  • Transport de matières dangereuses ⇒ MA.GA.LI.SO.CO.TO.RA.COR.DIV

 


  • Les éléments de protection sur un risque radiologique ⇒ TED

 

Commentaires(s)

comments