Un incendie s’est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi à bord d’un navire de la Brittany Ferries qui naviguait au large du Finistère, avant d’être rapidement maîtrisé, a indiqué la préfecture maritime de l’Atlantique, assurant qu’il n’y avait pas eu de blessé. «Le feu a été rapidement maîtrisé et il n’y a eu aucun blessé parmi les 766 passagers et les 142 membres d’équipage», a indiqué à l’AFP le porte-parole de la préfecture maritime Riaz Akhoune. Le navire est arrivé à 15h à Brest.


Les véhicules de passagers débarquent du Pont-Aven / © France 3 Bretagne – B. Gilbert

Le Pont-Aven, un navire à passagers de 184 mètres de long, a alerté à 04h00 le Centre régional opérationnel de secours et de sauvetage (CROSS) d’Etel qu’un incendie était en cours dans l’un de ses deux compartiments machine. Le navire reliait Plymouth (Grande Bretagne) à Santander (Espagne) et se situait alors à 77 nautiques (soit 142 kilomètres) au sud de la pointe finistérienne de Penmarc’h.

Un hélicoptère Caïman de la Marine nationale avec à son bord une équipe de marins-pompiers et une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) a immédiatement été déployé, a indiqué la préfecture maritime dans un communiqué. Le remorqueur d’intervention d’assistance et de sauvetage (Rias) Abeille Bourbon a également été envoyé sur zone.

Alarmes incendie

Selon des voyageurs interrogés lors du débarquement, plusieurs alarmes incendie ont été déclenchées à bord entre 3 h et 4 h du matin. Les passagers ont été invités à endosser les brassières de sécurité. Si une forte inquiétude a alors régné sur le navire, il n’y aurait pas eu pour autant de mouvement de panique.

908 personnes à bord

Au moment du sinistre, 908 personnes se trouvaient à bord : 766 passagers et 142 membres d’équipage.

Aucun blessé n’est à déplorer. À 4 h 40, l’équipage a signalé aux autorités que le feu étaient éteint.Le navire s’est ensuite dérouté vers Brest. Six marins pompiers ainsi que des experts machines avaient été hélitreuillés à bord. Le remorqueur Abeille Bourbon a escortéle Pont Aven le temps de ce trajet.

Le Pont Aven, avec à son bord des passagers de différentes nationalités, dont des Anglais, des Français, des Espagnols, mais aussi des Américains, des Chinois et des Polonais, est arrivé à Brest à 15h


L’incendie s’est déclaré dans l’un des compartiments machine du navire qui faisait route vers Santander en Espagne / © Marine nationale
 

Sources : lefigaro ; france3-regions.francetvinfo.fr

Commentaires(s)

comments