Voila plusieurs mois que je teste la cale de porte Pitbull proposée par Dimatex Sécurité. Outil indispensable du chef d’équipe, voyons ce qu’elle vaut.

Pour commencer par le côté historique, Dimatex s’est basé sur des retours d’expérience pour développer ce produit avec pour maitre mot : la fiabilité.  La cale, une fois en place, ne doit plus bouger sans une action humaine. Sur un incendie, une porte qui se ferme, ou pire une porte qui s’ouvre peut avoir un impact réel sur la ventilation opérationnelle et le développement du feu, mettant ainsi en danger le ou les binôme(s) engagé(s).

Dimatex a donc beaucoup insisté sur la qualité du revêtement antidérapant et on peut dire que de ce côté là le pari est réussi. Lors de mon test la cale s’est bien comportée même lors d’un test sur du carrelage pour retenir une lourde porte en fer avec ferme-porte automatique.

Un point interessant à souligner est qu’il est possible d’insérer un bâton lumineux à l’intérieur de la cale. Cela permet non seulement de la retrouver facilement à la fin de l’intervention, mais aussi de mieux s’orienter dans le noir. Plutôt bien pensé, et c’est toujours bon à prendre !

Côté pratique il est facile de sortir la cale de son étui, aucun problème de ce côté là. L’étui peut paraitre encombrant, mais il permet de la fixer solidement à un support, s’il vous dérange dans une poche, vous pouvez tout à fait le retirer pour ne garder que la cale.

Où mettre la cale ? 

A cette question, vous avez l’embarras du choix !

En dotation personnelle, l’évidence est de la mettre dans la tenue de feu. Dans ce contexte là son encombrement devra être pris en compte si vous avez l’habitude de bien charger vos poches (comme moi). Personnellement je suis chef d’équipe et chef d’agrès, donc entre la cale de porte, la polycoise, les crayons et calepin, les sangles, une poche de libre pour la radio, une lampe, un couteau, etc… Et bien on a vite fait de ne plus avoir de place. Mais bon, si moi j’ai trouvé la place de la prendre, je suis sûr que vous y arriverez aussi !

En dotation collective vous pouvez la mettre sur un ARI (par exemple celui de l’équipier), son étui de bretelle s’adapte parfaitement à ce rôle et une fois sur le dossard elle ne bougera pas. Il n’y a pas de risque de la faire tomber ou de la perdre dans sa progression. Le gain opérationnel est évident, la maitrise des ouvrants étant indispensable de nos jours sur un incendie.

Il est aussi possible de la mettre sur un sac PS dans un contexte de secourisme. D’expérience, on doit souvent se servir de ce qu’on a sous la main (un paillasson, un pot de fleur) pour par exemple caler une porte de hall d’immeuble… Avec une cale sur le sac PS, non seulement on n’aura plus à appliquer l’article 22 pour caler la porte, mais en plus elle est équipée d’une “flamme d’intervention” avec tout simplement indiqué “intervention pompiers”. Simple et efficace, logiquement un humain normalement constitué devrait comprendre qu’il ne faut pas la retirer.

Quelle utilisation?

Jusque-là je n’ai abordé que les aspects positifs de cette cale, et ce à juste titre ! En revanche il y a un gros point noir à mon sens, et c’est le prix. La question n’est pas de savoir si Dimatex réalise ou non une belle marge sur ce produit (ce dont je doute car, vu la qualité son coût de production doit être élevé) mais bien de l’utilisation d’un produit qui, de base coute tout de même 60€.

J’ai sur moi des cales en bois basiques, et la cale Pittbull. Sur intervention, lorsqu’il s’agit de caler une porte qui n’est pas vitale pour l’intervention je préfère mettre une vulgaire cale en bois. Car d’une part, elle fera bien l’affaire dans la plupart des cas, mais surtout si je reviens et qu’elle n’est plus là, et bien… Ce n’est qu’un bout de bois ! Quand je laisse ma cale Pitbull dans un hall d’immeuble, où à l’entrée d’un bâtiment sur un incendie, j’ai toujours cette appréhension de ne pas la retrouver à mon retour.

Par nature, c’est un produit qu’on va devoir laisser derrière soi, sans surveillance. Ce n’est pas comme acheter personnellement une lampe ou un couteau qu’on va ensuite garder dans sa tenue. Dans mon test je ne peux pas être à 100% objectif, c’est évidemment un ressenti personnel. Ainsi certains n’auront peut-être pas cette crainte ( si c’est votre cas vous n’aurez alors aucun mal à utiliser cette cale en toutes circonstances). Mais si vous êtes comme moi, vous vous demanderez clairement : est-ce que ça vaut le coup de la poser? Parfois la réponse sera non, et parfois la réponse sera : “oui, clairement ça vaut le coup !”, car cette cale au point de pénétration avec un stick lumineux c’est une réelle plus-value opérationnelle ; cette cale en place c’est l’assurance qu’elle ne va pas glisser et mettre en danger du personnel ; cette cale en place c’est un moindre risque qu’un civil ne ferme la porte par inadvertance.

Pour rester pragmatique, dans certains cas une cale en bois fera très bien l’affaire, dans d’autres la cale Pitbull sera un bien meilleur choix. A vous de voir si ce type de produit peut correspondre à vos besoins.


Caractéristiques de la cale de porte : 

– Cale de porte en aluminium
– Revêtement antidérapant
– Flamme de signalisation d’intervention
– Etui de bretelle
– Largage rapide depuis son étui

Disponible pour 39€20 sur la boutique DIMATEX avec le code HDP : PARTHDP20


L’avis HDP
                                                                    
                                                               
Cale de porte Pitbull par DIMATEX 

LES PLUS : 

  • Très bon revêtement antidérapant
  • Pose avec bâton lumineux
  • Qualité irréprochable
  • Flamme d’intervention bien visible

LES MOINS : 

  • Le Prix

Le Résumé : Mon ressenti général est qu’on a affaire à un produit d’une grande qualité, c’est réel un gain en sécurité car on est sûr qu’elle ne va pas bouger et un gain opérationnel pour son utilité. Mais peut-être d’une trop grande qualité justement. Vu le prix, on y réfléchi à deux fois avant de la mettre n’importe où.

Commentaires(s)

comments