Un colis piégé aurait explosé vers 17h40 le vendredi 24 mai 2019 à Lyon. 13 blessés légers seraient recensés à l’heure actuelle.

Dernière actualisation : 25/05/2019 18h00

Un colis explose et fait 13 blessés légers

Aux alentours de 17h40 le vendredi 24 mai 2019, un colis suspect a provoqué une explosion dans une rue piétonne du centre-ville lyonnais. Ce sac, qui contenait des vis ou des boulons selon les déclarations policières auprès de l’AFP, avait été déposé devant une boulangerie située rue Victor-Hugo (2e arrondissement), à quelques mètres de la place Bellecour.

Des analyses ont été réalisées rue Victor-Hugo pour rechercher un éventuel risque toxique. Deux engins des pompiers, la CMIR (Cellule Mobile d’Intervention Radiologique) et la CMIC (Cellule Mobile d’Intervention Chimique) ont effectué les prélèvements qui ont permis de lever le doute.

Rapidement dépêchées sur place, les équipes du SDMIS 69 ont pris en charge 13 personnes, dont 11 seraient actuellement hospitalisés. Les blessures sont liées aux projections métalliques issues de l’explosion du colis piégé. Le Dr Sylvie Meyran, responsable des urgences de l’hôpital Saint Joseph-Saint Luc de Lyon s’est exprimée à propos des blessures. Deux femmes ont été opérés pour explorer les lésions engendrées. Cependant, aucun pronostic vital n’est cependant engagé chez les blessés encore hospitalisés qui devraient sortir dans les 24 prochaines heures.

Plusieurs autorités s’expriment au sujet de l’évènement

Le procureur de la République, Nicolas Jacquet, ainsi que le préfet de région Pascal Mailhos se sont rendus sur place. D’après la porte-parole du parquet lyonnais, la piste du colis piégé est privilégiée. Peu de temps après l’explosion, le Président de la République, Emmanuel Macron, a indiqué au cours d’une interview en direct sur Youtube et BFMTV qu’il s’agirait d’une « attaque ».

Toujours d’après le maire, Denis Broliquier, un homme de 30 à 35 ans circulant en VTT a pu être filmé par les caméras de vidéosurveillance alors qu’il aurait déposé le colis. Aurélie Bonnet Saint-Georges, adjointe à la mairie du 2e arrondissement de Lyon, confirme la piste du suspect en vélo. « C’est un homme d’une trentaine d’années, qui a déposé le visage couvert une valise vers 17 heures rue Victor-Hugo », détaille-t-elle. « Les images de vidéosurveillances sont en train d’être étudiées par la police judiciaire en ce moment-même, la police va aussi récupérer celles des hôtels de la rue, pour retracer le trajet de l’individu en amont », ajoute l’adjointe au maire.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, après avoir annulé sa participation à un meeting, a annoncé sur Twitter le renforcement de la sécurité des sites accueillant du public et des événements sportifs, culturels et cultuels. Malgré tout, un concert d’Ed Sheeran prévu au Groupama Stadium aura bien lieu.

La section antiterroriste du parquet de Paris saisie

La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de l’enquête : le procureur de la République, Rémy Heitz, s’est rendu sur place. Il n’y avait plus eu d’attaque au colis piégé en France depuis 2007 (explosion dans un cabinet d’avocats). En attendant l’avancée de l’enquête, la préfecture de Lyon dément la survenue d’autres explosions et demande à ne pas véhiculer de fausses informations sur les réseaux sociaux.

Sources : Le Progrès, Le Figaro, Le Monde, Sud Ouest, France TV Info.

Commentaires(s)

comments