Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juillet aux alentours de 3h, un incendie s’est déclaré dans une maison d’habitation à proximité de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique (44).

Dans cet incendie mortel, un couple de trentenaire et leurs deux enfants âgés de 5 ans pour le premier et de quelques mois pour le second sont décédés.

Le logement datait de 2010 et sa structure était en ossature bois et équipée de volets électriques, qui n’ont pu s’ouvrir. Elle n’a laissé aucune chance à ses habitants.

Par conséquent, la Brigade de Recherche Scientifique s’est rendue sur les lieux dans la journée. Ils tenteront de déterminer les causes de l’incendie.

Une trentaine de sapeurs pompiers ont été engagés et ont établit 3 LDV pour parvenir à éteindre l’incendie. Les trois établissements ont permis d’éviter la propagation aux maisons attenantes. Ils ont circonscrit l’incendie à la levée du jour après plus de huit heures d’intervention.

« Ils ont été piégés à l’étage »

Selon Mme Sylvie Canovas-Lagarde, procureur du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire, les habitants étaient piégés à l’intérieur de leur logement en raison d’un problème électrique. L’enquête permettra de valider cette déclaration.

Par conséquent, deux psychologues seront présents en mairie de La Chapelle-des-Marais ce mercredi pour écouter, soutenir et aider les personnes touchées par ce drame.

Commentaires(s)

comments