Sur la commune de Générac, près de Nîmes dans le Gard (SDIS30), un avion type Tracker de la sécurité civile s’est écrasé alors qu’il intervenait sur un incendie en cours.

Selon la préfecture du Gard (@Prefet30), le pilote – seul à bord – est décédé et l’avion se serait disloqué.

Qu’est-ce qu’un Tracker ?

Le Tracker, également appelé TurboFirecat, est un avion appartenant à la sécurité civile. Il est classé en tant qu’Avion Bombardier d’Eau

L’équipage est classiquement composé d’un seul pilote. En France, les pilotes de Tracker sont principalement d’anciens pilotes de chasse issus de l’armée de l’air. En général, les interventions du Tracker s’effectuent avec 2 appareils. Ils sont déployés en première intervention lors des départs de feu de forêt : le largage de retardant et leur rapidité d’action aident à la lutte de premier niveau, avant une éventuelle intervention des Canadairs.

Le réservoir de retardant a une capacité de 3 600 litres et comprend quatre soutes sélectionnables permettant de lutter contre les incendies.

La flotte, avant cet incident grave, était de 9 Trackers mais ils doivent être radiés en 2020.

Le 20 août 2005 déjà, deux pilotes de la Base Aérienne de la Sécurité Civile ont été tués dans l’accident d’un avion Tracker en Ardèche, pendant une intervention contre un feu de forêt.

L’appareil ne dispose pas de siège éjectable.

Commentaires(s)

comments