En l’espace de 10 ans, le nombre de sapeurs-pompiers agressés a connu une forte augmentation d’environ 200 %, passant de 899 à 3 411 agressions. Ainsi en 2018, 1 878 agressions ont été portées sur des SPP, 1 129 sur des SPV et 404 sur des pompiers militaires.

Les SDIS du 33, du 69 et du 59 sont les plus impactés

En 2018, les SDIS de la Gironde, du Nord et du Rhône ont été les trois zones où le nombre d’agressions était le plus important.

SDIS 33 : 597 agressions / SDIS 59 : 234 agressions / SDMIS 69 : 204 agressions

La FNSPF précise que « le recensement des agressions est plus précis qu’avant. Des consignes ont été données pour remonter les problèmes plus vite », surtout dans les grandes métropoles françaises.

Commentaires(s)

comments